fbpx

Bimbosan sur Facebook

Un lutin de Noël en voyage d’exploration
Partie 9: Solitaire

„Tu es un garçon très drôle !“ dit la jeune femme en riant. „Vingt-trois.... Que tu puisses compter jusque-là, c‘est remarquable !“
„Ha, tu as ri après tout ! Peut-être que ces personnes ne sont pas les bonnes pour toi. Si tu te seule, tu es probablement dans le mauvais groupe“, pensa le petit lutin à voix haute.
„Oui, je crois que c‘est vrai. Mes amis m‘attendent depuis une heure. Je devrais aller les rejoindre !“ Lisa a touché le lutin sur l‘épaule.
Puis elle se leva et prit sa veste. Mais soudain, elle s‘arrêta.
„Tu es vraiment loin de chez toi, trésor?“ Mais le petit lutin était déjà parti.

Théo s‘échappa de l‘immeuble aussi vite qu‘il le put.
„Qu‘est-ce que j‘ai fait ? Comment ai-je pu quitter le pays des merveilles de Noël“, pensa le lutin de Noël, affligé. Il se sentait seul. Dans le monde des humains, il n‘y avait pas de place pour lui. Les bonbons, le traîneau et la fabrication des bougies manquaient à Théo. Les animaux qui parlaient, les chants et les comptines lui manquaient. Mais, par-dessus tout, ses amis lui manquaient terriblement.
La nuit avait commencé à tomber. Mais Théo ne put découvrir aucune étoile qu‘il aurait pu saluer. Le petit lutin était épuisé. La journée avait été longue. Dans une petite ruelle, Théo a trouvé une boîte en carton. Il s‘y est roulé en boule.
„Comment faire pour rentrer ?“ chuchota Théo. Une grosse larme lui coula sur la joue. Alors le petit lutin de Noël s‘endormit triste et fatigué.

Théo rêva de sa maison. Il vit Nathan, Noël et Niklas construire un bonhomme de neige dans les bois. Nathan se contenta d‘attacher la carotte, qui se transforma en nez, et Niklas noua un foulard coloré autour du cou du bonhomme de neige. Théo voulait rentrer chez lui, alors il décida de chercher dès le lendemain la forêt sombre.

#Bimbosan #HistoireDeNoël
... Voir plusVoir moins

il y a 2 jours

Un lutin de Noël en voyage d’exploration
Partie 9: Solitaire

„Tu es un garçon très drôle !“ dit la jeune femme en riant. „Vingt-trois.... Que tu puisses compter jusque-là, c‘est remarquable !“
„Ha, tu as ri après tout ! Peut-être que ces personnes ne sont pas les bonnes pour toi. Si tu te seule, tu es probablement dans le mauvais groupe“, pensa le petit lutin à voix haute. 
„Oui, je crois que c‘est vrai. Mes amis m‘attendent depuis une heure. Je devrais aller les rejoindre !“ Lisa a touché le lutin sur l‘épaule.
Puis elle se leva et prit sa veste. Mais soudain, elle s‘arrêta. 
„Tu es vraiment loin de chez toi, trésor?“ Mais le petit lutin était déjà parti.

Théo s‘échappa de l‘immeuble aussi vite qu‘il le put. 
„Qu‘est-ce que j‘ai fait ? Comment ai-je pu quitter le pays des merveilles de Noël“, pensa le lutin de Noël, affligé. Il se sentait seul. Dans le monde des humains, il n‘y avait pas de place pour lui. Les bonbons, le traîneau et la fabrication des bougies manquaient à Théo. Les animaux qui parlaient, les chants et les comptines lui manquaient. Mais, par-dessus tout, ses amis lui manquaient terriblement.
La nuit avait commencé à tomber. Mais Théo ne put découvrir aucune étoile qu‘il aurait pu saluer. Le petit lutin était épuisé. La journée avait été longue. Dans une petite ruelle, Théo a trouvé une boîte en carton. Il s‘y est roulé en boule. 
„Comment faire pour rentrer ?“ chuchota Théo. Une grosse larme lui coula sur la joue. Alors le petit lutin de Noël s‘endormit triste et fatigué.

Théo rêva de sa maison. Il vit Nathan, Noël et Niklas construire un bonhomme de neige dans les bois. Nathan se contenta d‘attacher la carotte, qui se transforma en nez, et Niklas noua un foulard coloré autour du cou du bonhomme de neige. Théo voulait rentrer chez lui, alors il décida de chercher dès le lendemain la forêt sombre.

#Bimbosan #HistoireDeNoël

Un lutin de Noël en voyage d’exploration
Partie 8 : Le rire

Au milieu de la pièce, il y avait un sapin de Noël, des bougies allumées, des flocons de neige en papier suspendus au plafond et qui sentaient comme les étoiles de cannelle bien-aimées de Théo.
„Voilà, j‘ai trouvé ma place. Comme il y fait bon vivre ici, pensa le petit lutin.
Des hommes et des femmes élégamment vêtus se tenaient en groupes. On entendait des rires de partout. Théo marchait dans la pièce avec un large sourire. Saint Nicolas n‘était pas là, mais ça ne l‘a même pas dérangé.
En y regardant de plus près, le lutin remarqua que les bougies n‘avaient pas de vraies flammes. De même, l‘arbre de Noël ne sentait pas du tout le sapin. Quand il a goûté un biscuit de Noël, c‘était sec et beaucoup trop sucré.
Une jeune femme était assise dans un coin de la pièce. Elle était seule à siroter un liquide rouge foncé. Instinctivement, Théo s‘adressa à elle.
„Bonjour !“ dit le lutin.
La femme leva les yeux avec surprise. „Bonjour.“ Les paillettes de sa robe brillaient dans la pénombre.
„Pourquoi ne ris-tu pas avec les autres ?“ demanda Théo .
„Parce que personne ne veut rire avec moi“, répondit-elle doucement.
„Alors tu dois raconter une blague. J‘en connais une bonne ! La voici : deux lutins...“
„Ce n‘est pas ça. Quel est ton nom, mon petit ? demanda-t-elle avec un doux sourire.
„ Théo Dusapin et toi ?“
„Lisa Baumann. Tu ne devrais pas être à la maison ? Ton père ou ta mère est ici ?“
„Mais non, j‘ai quitté la maison, répondit Théo.
Lisa le regarda avec étonnement : „Mais quel âge as-tu ? Quatre ans ?“
„Non, j‘en ai vingt-trois“, dit fièrement le lutin.

#Bimbosan #HistoireDeNoël
... Voir plusVoir moins

il y a 4 jours

Un lutin de Noël en voyage d’exploration
Partie 8 : Le rire

Au milieu de la pièce, il y avait un sapin de Noël, des bougies allumées, des flocons de neige en papier suspendus au plafond et qui sentaient comme les étoiles de cannelle bien-aimées de Théo. 
„Voilà, j‘ai trouvé ma place. Comme il y fait bon vivre ici, pensa le petit lutin.
Des hommes et des femmes élégamment vêtus se tenaient en groupes. On entendait des rires de partout. Théo marchait dans la pièce avec un large sourire. Saint Nicolas n‘était pas là, mais ça ne l‘a même pas dérangé. 
En y regardant de plus près, le lutin remarqua que les bougies n‘avaient pas de vraies flammes. De même, l‘arbre de Noël ne sentait pas du tout le sapin. Quand il a goûté un biscuit de Noël, c‘était sec et beaucoup trop sucré.
Une jeune femme était assise dans un coin de la pièce. Elle était seule à siroter un liquide rouge foncé. Instinctivement, Théo s‘adressa à elle.
„Bonjour !“ dit le lutin.
La femme leva les yeux avec surprise. „Bonjour.“ Les paillettes de sa robe brillaient dans la pénombre.
„Pourquoi ne ris-tu pas avec les autres ?“ demanda Théo .
„Parce que personne ne veut rire avec moi“, répondit-elle doucement.
„Alors tu dois raconter une blague. J‘en connais une bonne ! La voici : deux lutins...“
„Ce n‘est pas ça. Quel est ton nom, mon petit ? demanda-t-elle avec un doux sourire.
„ Théo Dusapin et toi ?“
„Lisa Baumann. Tu ne devrais pas être à la maison ? Ton père ou ta mère est ici ?“
„Mais non, j‘ai quitté la maison, répondit Théo.
Lisa le regarda avec étonnement : „Mais quel âge as-tu ? Quatre ans ?“
„Non, j‘en ai vingt-trois“, dit fièrement le lutin.

#Bimbosan #HistoireDeNoël
voir plus

Hotline

+41 32 639 14 44

Important: le lait maternel est le meilleur pour le nourrisson. L’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois.